Muriel Jaër

Portrait de Muriel Jaër © Laurent Brunet / Revue Lisières

Muriel Jaër est née à Londres, en 1930, de parents français. Danseuse, chorégraphe, professeur, elle a pratiqué le ballet classique aux États-Unis où elle a passé sa jeunesse, la danse moderne et orientale en France, le yoga en Inde. Sa quête obstinée l’a menée vers la découverte de la danse atemporelle, une nouvelle expression basée sur les lois organiques du corps et le libre écoulement du mouvement. De cette expérience est né son livre de pratiques intérieures Mouvante Immobilité
(éd. Instant Présent, 1996). Durant de nombreuses années, elle a transmis l’enseignement du Maître spirituel Sri Ravi Shankar avant d’entreprendre un approfondissement de la voie du yoga auprès du swami Sri Lakshmanacharya.

Pendant une grande partie de sa vie, Muriel Jaër a présenté des programmes de danse alliant musique, poésie et projection d’images et a réalisé un travail collectif avec des artistes de différentes cultures et traditions. C’est dans son studio parisien de la Villa Seurat qu’elle a créé ses danses atemporelles.

En 1994, elle a fondé l’association A.V.E.C. destinée à favoriser l’éveil et l’épanouissement de la conscience, à travers des activités artistiques, culturelles et relatives aux sciences de l’homme. Depuis une vingtaine d’années, elle se consacre essentiellement à l’approfondissement de son travail et à sa transmission.

Sa voie, singulière, est « aventure-ouverture ».